Conseils pour la guérison

vendredi 18 février 2011

JPEG - 120.2 ko Vous désirez obtenir du Seigneur une guérison. Vous désirez une prière de guérison...

Tout d’abord, nous vous déconseillons d’aller voir un marabout, une voyante, un médium ou autre guérisseur, même lorsqu’il prétend faire des prières sur vous... Ils peuvent parfois vous guérir, mais vous risquez de voir beaucoup d’autres problèmes beaucoup plus graves vous tomber dessus parce que cela ouvre souvent des portes aux forces du mal...

Témoignage de Thierry, « ancien guérisseur », lui-même guéri à la prière des malades :

pdm_thierry.mp3 (MP3 - 9.1 Mo)
pdm_thierry.mp3
IMG/mp3/pdm_thierry.mp3

Nous vous déconseillons absolument de porter un talisman. La pratique de la radiesthésie est hautement dangereuse, quand elle fonctionne avec le monde des esprits... Par contre, nous vous recommandons de porter une croix, la médaille miraculeuse de la rue du Bac, la médaille de St Benoît (qui protège des anges mauvais).

Il y a beaucoup de livres de guérison et de prières de guérison. Là aussi, faites attention ! Certains livres mêlent sans le dire explicitement la foi chrétienne à des choses qui lui sont opposées. Par exemple, les prières de l’abbé Julio — bien connues dans le monde de l’ésotérisme — sont clairement ésotériques et toxiques. Ainsi en est-il aussi des livres du père Jean Jurion — la radiesthésie peut être dangereuse, quand elle est faite sur les personnes...

Nous vous conseillons avant tout les prières que l’Eglise vous propose : le Notre-Père, le Je vous salue Marie, le chapelet, la prière des Psaumes, l’invocation du Nom de Jésus... Vous pouvez aussi reprendre un récit de guérison dans un évangile et redire les paroles de la personne qui demande à Jésus d’être guérie...

Mais sachez que c’est Dieu qui décide qui il guérit. Et, pour nous guérir, il nous invite à entrer en dialogue avec lui, à lui faire confiance et à nous laisser guider par lui comme un enfant. Pour cela, il faut accepter de commencer une vie de prière, d’écouter la parole de Dieu, de lui demander la force de nous convertir à l’amour vrai...

On ne peut pas faire pression sur Dieu ou acheter ses grâces. Il n’y a pas de prière magique qui marche à tous les coups. Il faut demander au Seigneur de nous donner une foi profonde, une foi vivante. Dans les Evangiles, ceux qui sont guéris poussent souvent simplement un cri de détresse ou de confiance vers Jésus : « Jésus, Fils de David aie pitié de moi ! » (Lc 18, 38) , crie l’aveugle à l’entrée de Jéricho. « Jésus, Maître, aie pitié de nous ! » (Lc 17, 13) disent les dix lépreux en élevant la voix pour être entendu de lui. La vraie humilité touche toujours le cœur de Dieu pour qui rien n’est impossible (Lc 1,37).

Les enseignements de la prière des malades, qui s’appuient toujours sur la Parole de Dieu, sont conçus pour vous aider à vous ouvrir aux grâces que Jésus veut vous donner et à avancer dans votre foi. En écoutant les témoignages, vous découvrirez les chemins par lesquels les personnes guéries ont obtenu une grâce.

On n’obtient pas forcément une guérison la première fois que l’on vient à la prière des malades. Dieu nous demande d’être persévérant.

Durant la prière des malades, lorsque le Saint Sacrement, c’est-à-dire Jésus lui-même, passe dans la foule, des paroles de connaissance, qui sont le fruit de charismes (1ère épitre aux Corinthiens, chapitre 12), sont données par des personnes du groupe d’animation. Les charismes sont des dons de l’Esprit-Saint et le charisme de connaissance n’a rien à voir avec un don de voyance.

Les personnes, qui donnent au micro des paroles de connaissance, ont un charisme qui a été confirmé grâce au fait que leurs paroles sont notées sur un cahier et confrontées aux témoignages des personnes guéries ou ayant reçu une grâce. Quand une personne est guérie, c’est toujours Jésus lui-même qui guérit.

Si vous pensez avoir obtenu une guérison pour vous-même ou pour une personne pour qui vous priez, demandez au Seigneur la grâce de l’accueillir avec foi. Certaines guérisons sont instantanées — y compris pour des maladies très graves ou des dépressions profondes —, d’autres prennent un certain temps — quelques jours, quelques semaines... Il y a parfois des cas où les symptômes disparaissent puis réapparaissent quelque temps après. C’est alors un appel à sortir du doute et à faire un acte de foi simple et profond. Le Seigneur confirmera alors la guérison...

Par contre, comme nous le rappelons à la fin de chaque prière, nous vous demandons de ne jamais arrêter un traitement médical tant que le médecin n’a pas lui-même confirmé votre guérison. Autrement dit, la guérison n’est certaine... qu’une fois qu’on est guéri.

Quand on est guéri, on est invité à se mettre au service de Dieu et des autres selon ses possibilités. Dieu laisse chacun libre de ses actes. La guérison n’est qu’un moyen qu’il nous offre pour nous encourager à aller vers le Ciel où nous serons éternellement heureux, si nous cherchons à faire sa volonté sur la terre.

Pour finir, nous vous proposons une prière écrite par le père Emiliano Tardif qui est aujourd’hui décédé et par qui Dieu a accompli des milliers de miracles :

« Père très bon et miséricordieux, Toi qui nous a appelé à une profonde intimité avec Toi pour nous communiquer Ta nature divine, nous Te demandons de répandre sur nous un esprit de prière et de louange pour pouvoir entrer en pleine communication avec Toi par Ton Esprit Saint.

La prière et la contemplation sont des dons gratuits de Ta bonté. Donne-nous, nous T’en supplions, ces dons pour que nous puissions prier sans cesse.

Que Ton Esprit Saint, Esprit de filiation, témoigne de Ton amour afin que nous nous sentions aimés et que nous vivions comme Tes enfants, libérés de la peur. Fais grandir notre foi en Ton amour pour nous ayons confiance en Ta parole et que nous fassions nôtre chacune de Tes promesses.

Augmente notre espérance pour que nous soyons sûrs que, quand toutes les portes se seront fermées devant nous, il y aura toujours une solution : la Tienne.

Si tu le veux, Tu peux nous guérir, nous purifier et nous transformer. Cela ne dépend que de Ta volonté, aie de la compassion pour nous. Avec toute notre foi nous Te crions : « Jésus, fils de David, aie pitié de nous, parce que celui que tu aimes est malade et a besoin de Toi. »

Dans le feu de l’amour, Stock/ Editions de l’Emmanuel, 1994, p.230.


Navigation

Articles de la rubrique

  • Conseils pour la guérison

Agenda

<<

2014

 

<<

Août

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Sites favoris


2 sites référencés dans ce secteur

Brèves

18 septembre - Prière pour les malades et les personnes qui souffrent.

A NOTER !
La prière des malades n’a pas lieu durant les vacances d’été.
Elle reprendra le jeudi 18 septembre à 18h30